Sports motorisés: spécificités

Le motocross en quelques points

Rassemblant des millions d’amateurs et de professionnels à chaque course, le motocross fait partie des sports motorisés qui ont su s’imposer dans le monde entier. Qu’est-ce qui le différencie des autres sports ? Comment ce sport a priori “dur” en est-il arrivé là ?

Principes du motocross

Pratiqué avec une moto de cross non homologuée, le motocross est un sport extrême qui se joue sur un circuit tout-terrain et accidenté. Ainsi, chaque véhicule doit être préparé pour faire face aux chocs tout en s’adaptant aux surfaces difficiles. Trois catégories de motos (MX1, MX2 et MX3) peuvent participer aux courses.

Chaque circuit de motocross présente des obstacles qui sont les sauts (simples, doubles…), le « camel jump » ainsi que les « whoops ». Les pistes de motocross sont soit du sol dur, sablonneux ou bien caillouteux. Le but de ces surfaces est de rendre le circuit modulable, complexe tout en facilitant l’adaptation de la moto. Dans tous les cas, il faut une importante préparation physique pour devenir un pilote de motocross vu que les muscles n’y sont pas de tout repos.

Préparation de la moto

Du fait de la présence de bosses et de hauteurs sur les circuits, chaque moto doit avoir des suspensions fiables afin d’éviter les chutes. Viennent s’ajouter à cela des pneus à gros crampons qui permettent au pilote de bien maîtriser son bolide. Effectivement, la moto dotée de ce type de pneus s’adapte facilement sur les terrains.

D’un autre côté, une moto pour motocross doit être légère. C’est pour cela qu’elle n’est pas équipée de certains éléments comme le phare et les clignotants. Les pistes sont suffisamment éclairées pour les courses de nuit. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une moto pour cross n’est pas homologuée pour circuler sur les voies publiques. Certains de ses composants sont même remplacés par du plastique pour donner plus de légèreté au véhicule.

Côté motorisation, il faut reconnaître que les modifications ne sont pas encore limitées. Le but est de rouler le plus vite possible tout en ayant une maîtrise de la situation. En outre, le moteur n’est pas conçu pour une longue durée de vie. Il faut dire que certains constructeurs font le maximum pour avoir un bon équilibrage de chaque moto proposée pour les compétitions.

Pourquoi un tel engouement ?

Placé sous la direction de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), le motocross a vite connu une reconnaissance planétaire. D’ailleurs, les participants ne se contentent pas de négocier des virages et d’aller à fond dans les lignes droites. Le spectacle est aussi au rendez-vous quand les pilotes sont dans les airs. Les bagarres pour la première place ou le podium ont vu apparaître les légendes de ce sport.

Le motocross est ouvert à la gent féminine malgré les risques encourus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *