Sports motorisés: spécificités

Grand prix moto: quelques points singuliers

Un Grand Prix moto GP est toujours un évènement important pour les férus de la bécane qui se déplacent nombreux afin d’y assister. Comment ce sport mécanique en est-il arrivé à avoir un impact si important auprès de ses fans ? Voici les points singuliers du GP Moto peut-être à l’origine de ce succès.

Classement

Le gagnant d’un Grand Prix moto est toujours celui qui le premier a franchi la ligne d’arrivée avec sa moto. Néanmoins en GP Moto, un pilote n’est jamais à l’abri d’une chute même à l’approche de la ligne d’arrivée. De ce fait, le temps d’arrivée enregistré est celui où le pilote franchit la ligne avec sa moto.

Remplacement

Un pilote engagé dans un autre championnat peut parfaitement prendre la place d’un titulaire au cas où ce dernier se blesse. En outre, il peut toujours continuer à prendre part au championnat dans lequel il s’est enregistré au début.

Reprise de course

Après l’élimination de 8 pilotes avant la 2e course du GP de Valence, il est dorénavant possible pour chaque pilote de demander l’assistance de commissaires à la course pour reprendre la course. D’un autre côté, un pilote actif est le seul autorisé à reprendre la course ou rejoindre la « pitlane ». Toutefois, la décision doit être prise par les commissaires.

Concessions

Un constructeur n’est plus autorisé à faire des tests sur les circuits une fois que ses points de concession sont au maximum. Ainsi, le constructeur n’a plus qu’à proposer directement une liste de trois pistes qui, une fois adoptée, ne s’appliquera qu’à la prochaine saison.

Enfin, chaque changement de position d’un pilote est affiché depuis son « dashboard ». Cela s’applique généralement en cas de dépassement sous drapeau jaune. Ainsi, l’information est communiquée pendant les 3 tours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *