Sports motorisés: spécificités

Les règles particulières du WRC

Le WRC est un sport automobile mondialisé. Ses amateurs sont impatients autant que faire se peut, d’assister en vis-à-vis ou via télé et web, à chacune des épreuves de cette course motorisée. À voir de près les spécificités de ce sport, cet engouement se comprend.

Pénalités particulières

Chaque épreuve de WRC se déroule sur trois jours avec des boucles disputées sur des spéciaux. Un pilote peut toujours s’engager dans le « Super Rallye » même après l’abandon d’un spécial. Il devra en outre rattraper cinq minutes de pénalité pour chaque spéciale qu’il ratera. La pénalité peut aller jusqu’à 10 minutes au cas où le pilote abandonnerait sur la dernière spéciale. Par ailleurs, un pilote qui laisse ses gants à la dernière journée ne verra pas son nom dans le classement.

Courses singulières

Les pistes de course WRC ne se ressemblent pas. Elles peuvent se dérouler sur de l’asphalte à 100% ou de la boue noire. Certains pays ont même des pistes mélangeant du gravier avec du goudron, mais aussi de la boue. Notons que même des accidents peuvent faire partie du spectacle. Ainsi, les spectateurs ne peuvent que devenir accros à la montée d’adrénaline suscitée par les pilotes lancés à vive allure.

Pour cela, des reconnaissances des lieux sont effectuées par les équipages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ashe