Sports motorisés: caractéristiques

Course automobile : tout savoir

Divisé en plusieurs catégories, le sport automobile pris globalement, reste une compétition mécanique très appréciée. Chaque course demeure un événement, peu importe la catégorie des voitures alignées sur la grille de départ.

Généralités

Le sport automobile est l’association de nombreuses disciplines dont chacune possède des critères, dates et outils de compétition propres. Beaucoup de sports automobiles se sont imposés dans le monde entier comme la Formule 1 ou les 24 heures du Mans.

Mis à part les véhicules de courses modifiés, on y retrouve d’autres catégories comme le grand tourisme dont les pratiquants ne cessent d’augmenter chaque année.

Les circuits de courses automobiles se différencient en fonction de la catégorie dans laquelle les pilotes concourent. D’une manière générale, toutes les compétitions sont placées sous l’égide de la fédération internationale de l’automobile. L’âge pour participer aux différentes compétitions n’est pas le même. Certaines disciplines insistent même sur le respect du poids et du sexe des compétiteurs.

Les courses automobiles les plus réputées

De toutes les catégories de sports automobiles, nous avons répertorié ici les compétitions qui regroupent le plus de spectateurs dans le monde.

Le Grand Prix de Monaco (France) : tout pilote de Formule 1 a toujours rêvé de finir en tête du Grand Prix de Monaco. Pourquoi cette course est si spéciale ? En plus du circuit, une partie de l’événement se fait en pleine rue.

Les 24 heures du Mans (France) : disputée depuis 1923, cette mythique course attise la convoitise même pour les pilotes étrangers. Divisés en deux groupes, ces derniers sont engagés sur une piste de 13 600 km au total pendant une journée. Avec cette distance, il est normal que des courses se fassent aussi la nuit.

Les 500 miles d’Indianapolis (USA) : le pays de l’oncle Sam organise cette course depuis 1911. Ainsi, pilotes et amateurs se donnent rendez-vous dans l’Indiana chaque weekend du Memorial Day. Les pilotes doivent faire 200 tours sur une piste ovale à une vitesse pouvant atteindre les 300 km/h.

Comment devenir pilote de course automobile ?

La passion et l’envie de se surpasser doivent animer un futur pilote de course automobile. Un bon pilote doit aussi savoir gérer le stress afin de mieux se concentrer sur la piste.

Il est important d’avoir de bons réflexes étant donné que les pistes peuvent être semées d’embûches. Il ne suffit pas d’avoir un permis de conduire pour devenir pilote professionnel. Il est indispensable de s’inscrire dans une école de pilote pour obtenir une licence professionnelle.

Et la bonne nouvelle? La bonne nouvelle, c’est que devenir pilote automobile professionnel est possible dès l’âge de 16 ans. Mais pour pouvoir concourir à cet âge, votre candidature devra être assortie d’une autorisation parentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ashe